Le 25 novembre journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, la CGT appelle à se mobiliser sur les lieux de travail pour interpeller le patronat et gagner immédiatement la mise en place de mesures de prévention des violences et de protection des victimes. Des rassemblements sont également organisés dans un certain nombre de villes.

Voir le communiqué de presse de la CGT Violences sexistes et sexuelles l’immobilisme ne peut plus durer ICI

Voir l’appel unitaire Le 25 novembre journée internationale de lutte contre les violences sexistes et sexuelles ICI

Signer et faire signer la Pétition pour la ratification de la Convention 190 de l’OIT contre le harcèlement et la violence dans le monde du travail https://agir.actionaid.fr/stop-violences-travail/

Pour ces initiatives, la CGT met à disposition :

– Une heure d’information syndicale en facebook live, sur la question des violences sexistes et sexuelles au travail (Que faire si on est victime ou témoin ? Quelles sont les revendications de la CGT…). Cette heure d’info syndicale sera diffusée le 25 novembre à 15h40 sur le Facebook de la CGT https://www.facebook.com/ConfederationGeneraleTravail/

Le guide CGT Combattre les violences sexistes et sexuelles , des affiches dont une sur la procédure type en cas de violences pour les panneaux syndicaux et des autocollants. ( à disposition dans les unions départementales)

Et, sur le site egalite-professionnelle.cgt.fr
– Une consultation « flash » permettant une première évaluation de l’ampleur des violences sexistes et sexuelles ICI  ;
– Un courrier d’interpellation des employeurs sur les mesures immédiates à prendre pour protéger les femmes face à ce 2e confinement ICI
– Un tract ICI;
– Un accord type sur l’égalité professionnelle avec un volet sur les violences sexistes et sexuelles ICI ;
– Des vidéos, des affichettes, des dessins… ICI

Initiatives en direct du terrain :

Rassemblement à Nice Place Garibaldi le 25 novembre à 18h30 tract ICI

Les 24 et 25 novembre la CGT Val d’Oise dans l’action contre les violences faites aux femmes Toutes les infos ICI

Le 25 novembre, l’UD CGT 66, avec le Collectif Droits des Femmes 66, vous invite à un rassemblement à 18h Place de la Victoire à Perpignan. L’idée est de rebaptiser la place de la Victoire en « place des 145 victimes de féminicides 2019 ». Les manifestant·e·s sont invité·e·s à porter un masque blanc ou noir avec une main rouge, symbole des violences. En amont le 23 novembre à 17h30, est organisée une Assemblée générale à la Garrigole avec la présentation du guide violences, l’information sur la campagne pour la ratification de la convention OIT et l’organisation de la journée du 25 dans les entreprises. Tract

25 novembre 14h Facebook live FNME CGT Toutes les infos ICI

Interpellation unitaire Fonction Publique ICI

Collectif Femmes mixité de l’Aube pour la ratification de la convention 190 contre la violence et le harcèlement dans le monde du travail Facebook live le samedi 21 novembre à 11 h c’est ICI https://fb.me/e/8lHU4tJa3

Ce 1er octobre, était organisé un live diffusé sur les réseaux sociaux de NousToutes et de la CGT. Au programme, la question des violences sexistes et sexuelles au travail. On y parle notamment de la nouvelle convention de l’Organisation Internationale du Travail (OIT) contre les violences sexistes et le harcèlement sexuel au travail. vidéo replay et tout ce qu’il faut savoir sur la convention et la recommandation ICI

Centre Hospitalier Universitaire de Béziers – Dans le cadre de notre « collectif hospitalier » de Béziers , nous avons décidé de diffuser à chaque agent.e le questionnaire sur les violences sexistes et sexuelles faites aux femmes sur le lieu de travail de fin octobre à mi-décembre. L’image du corps féminin dans le milieu hospitalier reste très particulier; cette image est souvent banalisée, vulgarisée et malmenée. A notre grande surprise nous avons reçus de nombreux retours, et ce questionnaire a fait beaucoup parlé de lui, en bien ou en mal mais surtout il a permis dans certains services d’échanger entre les agent.es et de débattre.

10 enseignements à retenir : questionnaire sur les violences sexistes, sexuelles et lgbtphobes au Conseil régional d’Ile de France      ICI