La revalorisation des métiers féminisés

52% des femmes sont concentrées dans 12 des 87 familles professionnelles, dévalorisées socialement et financièrement, où les qualifications et la pénibilité ne sont pas reconnues. Comment expliquer qu’une sage-femme est payée en fin de carrière 17 % de moins qu’un ingénieur hospitalier, pour un recrutement également à bac+5, avec un niveau équivalent de responsabilités et de charges physiques et nerveuses ? Que les titulaires de BTS du secteur tertiaire sont beaucoup moins bien payé.e.s que les BTS industriels ?
La loi, qui impose un salaire égal pour un travail de valeur égale, doit être respectée.

Lire :

 

Boite à outils

Last updated: janvier 23, 2018 at 7:36