Accueil des personnes dépendantes

Un service public de prise en charge de l’enfance et de la perte d’autonomie

Les femmes prennent en charge les trois-quarts de l’entretien de la famille, de la maison, l’alimentation, le soin des enfants, des malades, des personnes âgées. Ces tâches domestiques pèsent sur leur vie professionnelle (carrières, temps partiels…). En moyenne*, les femmes en emploi consacrent 3h43 par jour à ces tâches (principalement le ménage, la cuisine, le linge, les courses, les soins et l’éducation aux enfants…), contre 2h12 heures pour les hommes en emploi (dont une demi-heure de bricolage/jardinage…). L’évolution est très très lente : entre 1999 et 2010, le travail domestique pour les femmes a baissé de 22 mn quand celui des hommes a augmenté d’une minute !

Développer un service public de prise en charge de l’enfance et de la perte d’autonomie, c’est créer des emplois stables et qualifiés. Les femmes sont très majoritaires dans ces secteurs et occupent des emplois très précaires et à temps très partiels. Par exemple, les 376 000 assistantes maternelles françaises n’ont pas de salaire minimum, de temps de travail maximum ou de majoration des heures supplémentaires, et la France ne respecte pas sur ce point le droit international. Ces services publics doivent être accessibles sur tout le territoire, avec un personnel qualifié, mixte et en nombre suffisant. En 2012, François Hollande s’était engagé à créer 275 000 places d’accueil, dont 100 000 places en crèches, seules 40 000 ont été créées, alors que les besoins sont estimés à 500 000 places. Ce qui a permis une économie de 500 000 € !

* Insee, enquête emploi du temps 1999-2010.

Nos exigences

  • Un grand plan de création de 500 000 places d’accueil de jeunes enfants, ce qui permettra de raccourcir progressivement la durée du congé parental
  • La révisions des conditions de travail et de rémunération des assistantes maternelles pour que la France se mette en conformité avec le droit international et puisse ratifier la convention 189 de l’OIT
  • La répartition des tâches domestiques nécessite une accélération et une généralisation des politiques contre les stéréotypes sexués et ce, dès le plus jeune âge.

Boite à outils

Dernière mise à jour : 20/02/2018

des tâches ménagères sont réalisées par les femmes